Forum administratif du site Le Boudoir
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chroniques [Gabrielle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gabrielle

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 25/05/2016
Age : 20

MessageSujet: Chroniques [Gabrielle]   Lun 21 Nov - 20:10

LIVRES


Couverture:


Titre:

Auteur:

Nombre de page:

Résumé:

_________________________________________

Chronique:



/10
Votre note? Votre avis?

_________________
Sous-fifre de la Grande Manitou, Ô Langue Magique notre maître à tous!
[Je rigole aussi xD]


Dernière édition par Gabrielle le Lun 20 Mar - 21:23, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 25/05/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Chroniques [Gabrielle]   Lun 21 Nov - 20:11

CINÉMA


Affiche:





Titre:
La Vie d'Adèle

Réalisateur:
Abdellatif Kechiche

Durée/année de sortie:
3h / 2013

Synopsis:
À 17 ans, Adèle ne se pose pas de question : une fille, ça sort avec des garçons. Sa vie bascule le jour où elle rencontre Emma, une jeune femme aux cheveux bleus, qui lui fait découvrir le désir et lui permettra de s’affirmer en tant que femme et adulte. Face au regard des autres Adèle grandit, se cherche, se perd, se trouve...
_________________________________________

Chronique:
Bonjour à tous!
On se retrouve aujourd'hui pour la chronique d'un film dont vous avez tous déjà entendu parler, mais que comme d'habitude je regarde avec beaucoup de retard! J'avais entendu, pour ma part, beaucoup de mal de ce film... Que c'était beaucoup trop cliché, qu'il ne valait pas la peine d'être vu... Je l'ai donc regardé avec pas mal d'a priori, mais contre toutes attentes j'ai beaucoup aimé!! Je dirais même que j'ai du mal à concevoir les critiques, qui me semblent trop vagues ou injustifiées (si d'ailleurs vous voulez me donner un avis négatif plus précis, je serai ravie d'en discuter avec vous!)...

Tout d'abord par rapport aux "clichés": cette remarque me rend perplexe, parce qu'au contraire j'ai trouvé ce film très vrai, très réaliste! Ça ne faisait pas "film hollywoodien", avec le Happy Ending, les dialogues passionnés, les héroïnes en quête d'absolu, la fin écrite d'avance... Quand Adèle pleure, c'est pour de vrai (pas des petites larmes fragiles); quand elle parle, ça ressemble à de vraies discutions (avec les blancs, les hésitations, les défauts du langage); et quand elle couche avec Emma, c'est certes très cru mais très réaliste (pas un romantisme débordant idéalisé, où la réalité de la dimension sexuelle simplement suggérée, mais j'y reviendrai plus tard!)...
D'autres ont fait allusion au fait que les lesbiennes étaient très cliché, parce que représentées de manière très masculines: je ne suis pas d'accord! Adèle, à mon sens, n'est pas masculine, Liz non plus... Et même pour Emma: depuis quand une fille est masculine juste parce qu'elle a les cheveux courts?!  Et même dans le bar gay, peut-être 2 ou 3 filles font "garçon manqué", mais ce n'est qu'un échantillon représentatif...
Et quant au fameux cliché du "ben voyons! Adèle est dans une famille modeste et elle mange des spaghetti, et Emma est dans une famille bourgeoise et elle mange des huîtres!": eh bien... désolée de le dire, mais pour moi ce n'est pas un cliché, mais bien la réalité... Sortez un peu de chez vous, et vous verrez que les clivages sociaux sont bien plus importants qu'on ne le croit, et ça se voit rien que dans l'assiette... Mais j'y reviendrai également.

Beaucoup se sont plaints de la scène de sexe du film, qui est certes très longue et très très explicite. J'ai envie de dire: vu toute la promo du film, il aurait fallu vivre dans une grotte pendant 3 ans pour ne pas avoir été mis au courant, et dans ce cas là si en effet (et je peux le comprendre) vous n'êtes pas à l'aise avec les scènes de sexe, ne regardez tout simplement pas ce film. Cela dit je pense que beaucoup font un rapprochement trop rapide entre "scène de sexe explicite" et "pornographie": la pornographie est (je cite notre chère encyclopédie Wikipédia) "une représentation explicite d'actes sexuels finalisés ayant pour but de susciter de l'excitation sexuelle". OR, dans le film La Vie d'Adèle, le but n'est pas du tout de susciter une quelconque excitation du spectateur! Je pense qu'il s'agit seulement de décrire une réalité qui est souvent subtilement éludée dans les autres films sur l'homosexualité, surtout qu'il s'agit de quelque chose d'important dans la vie d'Adèle, et je pense qu'ils ont eu bien raison de le faire!
Je vais simplement donner mon avis là-dessus (petit point sensibilisation): la plupart des gens considèrent que le sexe lesbien, ce n'est pas vraiment faire l'amour (disons les choses franchement: parce qu'il n'y a pas de pénétration). Dans plusieurs reportages/interviews que j'ai pu regarder, des hommes hétéro déclarent même ouvertement que ça ne les dérangeraient pas que leur femme les trompe avec une autre femme, parce que "ça ne compte pas". Le sexe lesbien est souvent assimilé à 2 jeunes filles virevoltant autour d'un lit en s’effleurant du bout des doigts, ou dans l'extrême contraire à des scènes de sexe trash de porno destinées à exciter les hommes. Et dans ce contexte là, bon sang qu'est ce que c'est cool qu'on représente ENFIN une scène de sexe réaliste, qu'on donne enfin une réalité au sexe lesbien! Voilà, c'est dit xD

Je vais revenir maintenant sur le côté "peinture de la société" de ce film. A mon sens, La Vie d'Adèle est moins un film sur l'homosexualité, qu'un film sur les clivages sociaux. Je m'explique: le vrai problème dans ce film, ce n'est pas qu'Adèle soit bisexuelle; c'est qu'elle appartienne à un milieu ouvrier (donc la classe moyenne, voire pauvre), alors qu'Emma appartient à un milieu d'artistes (soit la classe bourgeoise). C'est ça qui va provoquer leurs différents, leur éloignement l'une de l'autre.
Cela se remarque notamment dans 2 scènes:
- Quand Adèle va manger chez les parents d'Emma et leur dit qu'elle veut devenir institutrice, cela provoque une petite gêne qui aboutit à une question du genre: "Mais tu ne voudrais pas faire des études plus longues? Un métier plus épanouissant?" > Les parents d'Emma, bourgeois, ont l'argent nécessaire pour assurer à leur fille des études longues et lui financer ses projets jusqu'à ce quelle puisse se débrouiller elle-même en tant qu'artiste; ils sont loin de la réalité d'Adèle. De la même façon, quand Emma va manger chez les parents d'Adèle et leur dit qu'elle veut devenir peintre, cela provoque la même petite gêne qui aboutit à la question: "Mais ça c'est un loisir, tu n'as pas un projet de VRAI métier?" > Les parents d'Emma conçoivent leur métier uniquement comme un emploi, leur permettant de survivre, l'épanouissement personnel étant une question très secondaire...
- Quand les parents d'Adèle lui organise une petite fête pour ses 18 ans, quelque chose de très modeste, Adèle a l'air de réellement s'amuser en dansant avec ses amis. Plus tard dans le film, Emma et Adèle organisent une réception avec des amis d'Emma, qui ressemble fortement à la fête précédente (dans le jardin, mêmes couleurs et même luminosité), à la différence qu'Adèle reste à l'écart, n'arrivant pas à s'insérer dans ces conversations sur l'art auxquelles elle ne comprend pas grand chose, dans un milieu auquel elle ne s'identifie pas.
D'ailleurs, on pourrait considérer que la véritable scène de rupture entre Adèle et Emma, n'est pas celle de la dispute dans la maison, ni celle du café, mais celle où Adèle se rend à une exposition d'Emma et se retrouve seule au monde, décidant finalement d'en partir et de poursuivre seule son chemin.

Voilà! Vous l'aurez donc compris, j'ai beaucoup aimé ce film; les 3 heures ne m'ont pas parues si longues, et même si j'ai eu du mal à m'attacher aux personnages j'ai apprécié le côté réaliste!
8/10
Votre note ? Votre avis ?

_________________
Sous-fifre de la Grande Manitou, Ô Langue Magique notre maître à tous!
[Je rigole aussi xD]


Dernière édition par Gabrielle le Mer 5 Avr - 15:23, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 25/05/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Chroniques [Gabrielle]   Mar 28 Mar - 20:48

Tu pourras t'occuper de la nouvelle fiche ciné quand tu pourras? Smile

_________________
Sous-fifre de la Grande Manitou, Ô Langue Magique notre maître à tous!
[Je rigole aussi xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chroniques [Gabrielle]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chroniques [Gabrielle]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chroniques de Sainte-Hélène, Atlantique sud
» Gabrielle Ricq-Chappuis, Guérir des blessures familiales
» Article chroniques abonnés du Monde
» Les chroniques de l'inexpliqué
» Les Chroniques de Riddick

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le boudoir :: Pour le Blog... :: Les articles-
Sauter vers: