Forum administratif du site Le Boudoir
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chroniques [Priscila]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Priscila
Langue Magique
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 23/05/2016
Age : 22

MessageSujet: Chroniques [Priscila]   Mar 1 Nov - 10:02

Hey !
Gaby je vais mettre ici les chronique à corriger, j'éditerais mon message à chaque fois qu'il y aura une nouvelle chronique et tu éditera ton message de la même façon chaque fois que tu corrigeras une chronique Wink
Veille juste à laisser la correction jusqu'à ce que l'article en question soit posté au cas où x)
Je vais la dernière chronique dans un nouveau post !
Bisous


_________________
Langue magique, grande manitou du forum et du blog !
Je déconne, c'est juste qu'il me fallait une signature parce que sinon c'est horrible quand il n'y a pas de séparation entre le sujet du post et la fin du cadre xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leboudoirsapereaude.forumperso.com
Priscila
Langue Magique
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 23/05/2016
Age : 22

MessageSujet: Re: Chroniques [Priscila]   Mar 1 Nov - 10:04

LIVRES


Le plus petit baiser jamais resencé


Dernière édition par Priscila le Mar 19 Sep - 14:41, édité 32 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leboudoirsapereaude.forumperso.com
Gabrielle

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 25/05/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Chroniques [Priscila]   Mar 1 Nov - 10:36

CHRONIQUES LIVRES CORRIGÉES
[Priscila]


Le plus petit baiser jamais recensé
A venir

_________________
Sous-fifre de la Grande Manitou, Ô Langue Magique notre maître à tous!
[Je rigole aussi xD]


Dernière édition par Gabrielle le Lun 11 Sep - 20:28, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priscila
Langue Magique
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 23/05/2016
Age : 22

MessageSujet: Re: Chroniques [Priscila]   Mar 15 Nov - 19:27

CINEMA

Pirates des Caraïbes: La vengeance de Salazar

Bonjour à tous:)
On se retrouve aujourd'hui, enfin, pour mon avis sur Pirates of the Caraïbean: Dead man tells no tales - avouez que le titre claque vachement mieux en anglais que La vengeance de Salazar...- que je n'avais pas pu aller voir à sa sortie. J'ai profité d'une journée d’accalmie pour enfin regarder cet opus que la bande annonce m'avait vraiment vendu. Il faut vous dire que Pirates des Caraïbes et moi, c'est une longue histoire bien que je n'ai découvert cette saga que lorsque les trois premiers volumes étaient déjà sorti en DVD...
J'avais commencé à m'intéresser à cette saga à cause d'Orlando Bloom (#TeamLegolas xD) et je suis finalement tombée dans les filets du Capitaine Jack Sparrow joué par le talentueux Johnny Depp qui est de fait devenu l'un de mes acteurs favoris.

Si j'avais bien aimé le quatrième volet des aventures du Capitaine Sparrow, je n'avais pas retrouvé toute l'ambiance que j'avais adoré dans les trois premiers volets et le premier et le troisième restent mes préférés, y compris après avoir vu ce cinquième volet que je ne peux m'empêcher malgré plusieurs points positif - et mon engouement pour la saga- de trouver un peu commercial.

Pirate des Caraïbes 5 (PCD5 dans la suite de cet article) est un film que j'attendais vraiment au début de l'année 2017 mais donc l'envie d'aller le voir m'est un peu passée à sa sortie, un peu à cause de la déception que fut Wonder Woman... J'étais alors très occupée avec mes partiels et je n'ai pas pris le temps d'aller le voir après ça. Je dois vous avouer que les premières minutes du film avec le main theme de PDC m'a vraiment donné des frissons et mon impatience à regarder le film avait atteint le point de non retour mais au moment où je vous écris cette chronique, le soufflet est un peu retombé.

J'ai aimé retrouver l'univers de Jack et des autres pirates de cet univers mais je n'ai pas retrouver l'ambiance des premiers volets, j'ai trouvé que la liberté qu'on ressentait vraiment dans les autres volets était moins présente et la "folie" de Jack un peu pâle comparée aux aventures du début et je regrette beaucoup une des actions de Jack, qui me fait dire que le personnage a perdu de son identité: le compas. Après en avoir parlé avec une amie, certaines blagues récurrentes deviennent un peu lourdes et j'ai trouvé que certains éléments scénaristiques étaient un peu lourds. Je parle de la relation entre Carina et Henry qui était prévisible, parce que ce film sans "histoire d'amour" ça ne sert à rien n'est-ce pas... Je parle de l'identité du père de Carina qui - ne tombe pas comme un cheveu sur la soupe mais presque - est un peu gros à ce stade de l'histoire de nos Pirates. Et le coup de la banque, bien que très drôle, reste tout de même improbable.

J'ai quand même réussi à m'amuser en regardant ce cinquième volet, visuellement, il y a un travail formidable sur ce film, je parle notamment de toutes les scènes de fin avec l'océan et l'île (mais je n'en dit pas plus). Je ne reviendrais pas sur le travail effectué sur les personnages, Disney avait su nous prouver qu'il maîtrisait à la perfection le travail sur l'aspect cadavérique de ses pirates maudits. Un grand chapeau aussi sur le rajeunissement de Jack Sparrow, la technique est très bien employée ici et le rendu est stupéfiant (bien plus que dans The Hobbit), c'est très agréable à regarder et très intéressant (j'aimerais bien savoir comme on fait xD).

Je garde donc un avis mitigé de ce cinquième opus, avec l'impression qu'il faudrait parfois apprendre à dire au revoir à certaine saga, même si elle marche bien. Ne pas avoir été assez convaincue par PDC5 me laisse l'impression que les prochains seront encore "pires" pour remplir le calendrier commercial... D'autant que la scène post-générique nous fait peut être envisager un nouvelle épisode...

7 / 10
Votre note ? Votre avis ?

_________________
Langue magique, grande manitou du forum et du blog !
Je déconne, c'est juste qu'il me fallait une signature parce que sinon c'est horrible quand il n'y a pas de séparation entre le sujet du post et la fin du cadre xD


Dernière édition par Priscila le Mar 19 Sep - 15:58, édité 31 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leboudoirsapereaude.forumperso.com
Gabrielle

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 25/05/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Chroniques [Priscila]   Mer 16 Nov - 11:08

CHRONIQUES CINÉMA CORRIGÉES
[Priscila]

Pirates des Caraïbes: La vengeance de Salazar

Bonjour à tous Smile
On se retrouve aujourd'hui, enfin, pour mon avis sur Pirates of the Caraïbean: Dead man tells no tales - avouez que le titre claque vachement mieux en anglais que La vengeance de Salazar...- que je n'avais pas pu aller voir à sa sortie. J'ai profité d'une journée d’accalmie pour enfin regarder cet opus que la bande annonce m'avait vraiment vendu. Il faut vous dire que Pirates des Caraïbes et moi, c'est une longue histoire bien que je n'aie découvert cette saga que lorsque les trois premiers volumes étaient déjà sortis en DVDs...
J'avais commencé à m'intéresser à cette saga à cause d'Orlando Bloom (#TeamLegolas xD) et je suis finalement tombée dans les filets du Capitaine Jack Sparrow joué par le talentueux Johnny Depp qui est de fait devenu l'un de mes acteurs favoris.

Si j'avais bien aimé le quatrième volet des aventures du capitaine Sparrow, je n'avais pas retrouvé toute l'ambiance que j'avais adoré dans les trois premiers volets et le premier et le troisième restent mes préférés, y compris après avoir vu ce cinquième volet que je ne peux m'empêcher malgré plusieurs points positif - et mon engouement pour la saga- de trouver un peu commercial.

Pirate des Caraïbes 5 (PDC5 dans la suite de cet article) est un film que j'attendais vraiment au début de l'année 2017 mais l'envie d'aller le voir m'est un peu passée à sa sortie, un peu à cause de la déception que fut Wonder Woman... J'étais alors très occupée avec mes partiels et je n'ai pas pris le temps d'aller le voir après ça. Je dois vous avouer que les premières minutes du film avec le main theme de PDC m'a vraiment donné des frissons et mon impatience à regarder le film avait atteint le point de non retour mais au moment où je vous écris cette chronique, le soufflet est un peu retombé.

J'ai aimé retrouver l'univers de Jack et des autres pirates de cet univers mais je n'ai pas retrouvé l'ambiance des premiers volets, j'ai trouvé que la liberté qu'on ressentait vraiment dans les autres volets était moins présente et la "folie" de Jack un peu pâle comparée aux aventures du début et je regrette beaucoup une des actions de Jack, qui me fait dire que le personnage a perdu de son identité: le compas. Après en avoir parlé avec une amie, certaines blagues récurrentes deviennent un peu lourdes et j'ai trouvé que certains éléments scénaristiques étaient un peu lourds. Je parle de la relation entre Carina et Henry qui était prévisible, parce que ce film sans "histoire d'amour" ça ne sert à rien n'est-ce pas... Je parle de l'identité du père de Carina qui - ne tombe pas comme un cheveu sur la soupe mais presque - est un peu gros à ce stade de l'histoire de nos Pirates. Et le coup de la banque, bien que très drôle, reste tout de même improbable.

J'ai quand même réussi à m'amuser en regardant ce cinquième volet, visuellement, il y a un travail formidable sur ce film, je parle notamment de toutes les scènes de fin avec l'océan et l'île (mais je n'en dit pas plus). Je ne reviendrai pas sur le travail effectué sur les personnages, Disney avait su nous prouver qu'il maîtrisait à la perfection le travail sur l'aspect cadavérique de ses pirates maudits. Un grand chapeau aussi sur le rajeunissement de Jack Sparrow, la technique est très bien employée ici et le rendu est stupéfiant (bien plus que dans The Hobbit), c'est très agréable à regarder et très intéressant (j'aimerais bien savoir comment on fait xD).

Je garde donc un avis mitigé de ce cinquième opus, avec l'impression qu'il faudrait parfois apprendre à dire au revoir à certaines sagas, même si elle marche bien. Ne pas avoir été assez convaincue par PDC5 me laisse l'impression que les prochains seront encore "pires" pour remplir le calendrier commercial... D'autant que la scène post-générique nous fait peut être envisager un nouvel épisode...

7 / 10
Votre note ? Votre avis ?

_________________
Sous-fifre de la Grande Manitou, Ô Langue Magique notre maître à tous!
[Je rigole aussi xD]


Dernière édition par Gabrielle le Sam 28 Jan - 23:09, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chroniques [Priscila]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chroniques [Priscila]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chroniques de Sainte-Hélène, Atlantique sud
» Article chroniques abonnés du Monde
» Les chroniques de l'inexpliqué
» Les Chroniques de Riddick
» JEÛNE ET PATHOLOGIES CHRONIQUES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le boudoir :: Pour le Blog... :: Les articles-
Sauter vers: