Forum administratif du site Le Boudoir
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chroniques à corriger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Priscila
Langue Magique
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 23/05/2016
Age : 22

MessageSujet: Chroniques à corriger   Mar 1 Nov - 10:02

Hey !
Gaby je vais mettre ici les chronique à corriger, j'éditerais mon message à chaque fois qu'il y aura une nouvelle chronique et tu éditera ton message de la même façon chaque fois que tu corrigeras une chronique Wink
Veille juste à laisser la correction jusqu'à ce que l'article en question soit posté au cas où x)
Je vais la dernière chronique dans un nouveau post !
Bisous

_________________
Langue magique, grande manitou du forum et du blog !
Je déconne, c'est juste qu'il me fallait une signature parce que sinon c'est horrible quand il n'y a pas de séparation entre le sujet du post et la fin du cadre xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leboudoirsapereaude.forumperso.com
Priscila
Langue Magique
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 23/05/2016
Age : 22

MessageSujet: Re: Chroniques à corriger   Mar 1 Nov - 10:04

LIVRES


Le pacte d'Emma
Hello !
Aujourd'hui je vous retrouve pour vous parler de ma dernière lecture, une lecture coup de tête et détente qui ne m'a finalement pas tant surprise que ça. Avant de commencer cette chronique, je tiens à préciser que ça fait maintenant quelques années que je regarde les vidéos de Nine Gorman sur sa chaîne et bien que je ne regarde pas les articles de son blog, je respecte énormément son travail et elle est devenue une des Youtubes que je regarde régulièrement. Si je savais qu'elle écrivait un roman qu'elle partageait sur Wattpad (et même si j'y ai un compte) je n'ai jamais eu l'occasion de le lire et je ne m'y intéressais pas particulièrement.
Il y a un ou deux mois, j'ai eu l'occasion de découvrir que Le Pacte d'Emma, roman de Nine Gorman allait être publié. En voyant la couverture, bleu avec building et visage de jeune femme, je m'attendais à une romance contemporaine et j'avais laissé là tout intérêt pour le roman. Puis je suis tombée sur la bande-annonce non officiel du roman et j'ai eu la surprise de découvrir qu'on avait affaire à une histoire de vampire... Et c'était encore plus frustrant que d'imaginer une romance contemporaine réaliste.

Et là vous vous dites : mais pourquoi tu l'as lu alors ? Eh bah... toute la promotion autour de cette sortie a réussi par avoir raison de mes considérations et j'ai fini par céder à l'envie. Une lecture « difficile » aidant, j'ai eu envie d'une coupure avec celui-ci. J'avais malgré mon début d'intérêt commencé à avoir connaissances des retours assez mitigé sur ce roman et je m'attendais à tout.

Pour moi, le résultat n'est pas au rendez-vous. J'ai hâte de voir ce que l'auteur pourra expliquer par rapport à ce roman puisqu'elle propose de réaliser une FAQ mais attendant je vais tout de même vous faire une chronique honnête de ma lecture.
J'ai commencé avec un peu d'appréhension ma lecture puisque je m'attendais à certains clichés mais ce qui m'a vraiment chiffonnée dès les premières pages concerne la maladie dont est atteinte Emma, le personnage principal. Elle est atteint de la maladie de « Beckington » sauf que lorsqu'on fait attention aux symptômes de cette maladie neurodégénérative, on se rend compte qu'il s'agit en fait de la maladie de Hungtinton... Si Emma donne le surnom de Becky à sa maladie, je ne comprends pas pourquoi Nine s’évertue à ne pas donner le véritable nom de cette maladie difficile qui touche une partie de la population. Et en tant que professionnel de santé, ça m'énerve.

Et derrière ça, les chapitres enchaînent les clichés du genre bit lit plus vite qu'on ne peut le dire, en passant du club « Démoniaque », à la perte/retour de mémoire, à l'apparition très rapide du vampire et son inhumanité, au triangle amoureux, en passant pas l'application de collecte de sang, tout est réuni pour former une image plus que conforme aux codes qu'on a retrouvé ces dix dernières années dans les romans de Bit Lit et c'est décevant... Très très très décevant !

[gif exasperation]

Tout un chacun vous dira que la ressemblance entre la bit lit « conventionnelle » (et là je me retiens de dire Désuète) ainsi que Cinquante Nuances de Grey (que je n'ai pas lu...) avec son histoire entre patron ultra riche et employée, mixé à l'attirance sexuelle que peut représenter un vampire, est plus que flagrante. Je m'attendais à un peu plus original et que la maladie d'Emma prenne plus de place dans le récit, après tout mélanger le style médical et vampirique aurait pu apporter un trait intéressant au récit mais on reste dans les limites du récit centré sur le pacte et la relation entre les différents personnages.

La fin du premier roman est surprenante mais trop brusque bien que la nature des vampires diffèrent pour une fois et pose une partie des problèmes qu'on retrouvera sûrement dans la suite. Seulement cela ne suffit pas à rattraper le reste pour moi et je ne pense pas lire la suite, ce premier tome ne m'a pas convaincu.
Concernant le style, si il est très abordable, simple et rapide à lire j'ai quand même été surprise par le manque de description, notamment concernant l'environnement des personnages qui reste tout de même New York ! J'ai du faire appelle à mon imagination nourri de souvenirs de films, de photos et de documentaire sur cette ville et c'est vraiment dommage. D'ailleurs, je n'arrive pas à me faire une image concrètes des personnages.

Une lecture déception qui me fait regretté d'avoir cédée aux sirènes de la médiatisation/promotion....

5,5 / 10
Votre note ? Votre avis ?


Dernière édition par Priscila le Lun 20 Nov - 13:09, édité 38 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leboudoirsapereaude.forumperso.com
Gabrielle

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 25/05/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Chroniques à corriger   Mar 1 Nov - 10:36

CHRONIQUES LIVRES CORRIGÉES
[Priscila]


Le Pacte d'Emma
Hello !
Aujourd'hui je vous retrouve pour vous parler de ma dernière lecture, une lecture coup de tête et détente qui ne m'a finalement pas tant surprise que ça. Avant de commencer cette chronique, je tiens à préciser que ça fait maintenant quelques années que je regarde les vidéos de Nine Gorman sur sa chaîne, et bien que je ne regarde pas les articles de son blog, je respecte énormément son travail et elle est devenue une des Youtubeuses que je regarde régulièrement. Si je savais qu'elle écrivait un roman qu'elle partageait sur Wattpad (et même si j'y ai un compte) je n'ai jamais eu l'occasion de le lire et je ne m'y intéressais pas particulièrement.
Il y a un ou deux mois, j'ai eu l'occasion de découvrir que Le Pacte d'Emma, le roman de Nine Gorman, allait être publié. En voyant la couverture, bleu avec building et visage de jeune femme, je m'attendais à une romance contemporaine et j'avais laissé là tout intérêt pour le roman. Puis je suis tombée sur la bande-annonce non officielle du roman et j'ai eu la surprise de découvrir qu'on avait affaire à une histoire de vampire... Et c'était encore plus frustrant que d'imaginer une romance contemporaine réaliste.

Et là vous vous dites : mais pourquoi tu l'as lu alors ? Eh bah... toute la promotion autour de cette sortie a fini par avoir raison de mes considérations et j'ai fini par céder à l'envie. Une lecture « difficile » aidant, j'ai eu envie d'une coupure avec celui-ci. J'avais, malgré mon début d'intérêt, commencé à avoir connaissances des retours assez mitigé sur ce roman et je m'attendais à tout.

Pour moi, le résultat n'est pas au rendez-vous. J'ai hâte de voir ce que l'auteur pourra expliquer par rapport à ce roman puisqu'elle propose de réaliser une FAQ mais attendant je vais tout de même vous faire une chronique honnête de ma lecture.
J'ai commencé avec un peu d'appréhension ma lecture puisque je m'attendais à certains clichés mais ce qui m'a vraiment chiffonnée dès les premières pages concerne la maladie dont est atteinte Emma, le personnage principal. Elle est atteint de la maladie de « Beckington » sauf que lorsqu'on fait attention aux symptômes de cette maladie neurodégénérative, on se rend compte qu'il s'agit en fait de la maladie de Hungtinton... Si Emma donne le surnom de Becky à sa maladie, je ne comprends pas pourquoi Nine s’évertue à ne pas donner le véritable nom de cette maladie difficile qui touche une partie de la population. Et en tant que professionnelle de santé, ça m'énerve.

Et derrière ça, les chapitres enchaînent les clichés du genre bit lit plus vite qu'on ne peut le dire, en passant du club « Démoniaque », à la perte/retour de mémoire, à l'apparition très rapide du vampire et son inhumanité, au triangle amoureux, en passant par l'application de collecte de sang, tout est réuni pour former une image plus que conforme aux codes qu'on a retrouvé ces dix dernières années dans les romans de Bit Lit et c'est décevant... Très très très décevant !

[gif exasperation]

Tout un chacun vous dira que la ressemblance entre la bit lit « conventionnelle » (et là je me retiens de dire désuète) ainsi que Cinquante Nuances de Grey (que je n'ai pas lu...) avec son histoire entre patron ultra riche et employée, mixé à l'attirance sexuelle que peut représenter un vampire, est plus que flagrante. Je m'attendais à un peu plus original et que la maladie d'Emma prenne plus de place dans le récit, après tout mélanger le style médical et vampirique aurait pu apporter un trait intéressant au récit mais on reste dans les limites du récit centré sur le pacte et la relation entre les différents personnages.

La fin du premier roman est surprenante mais trop brusque, bien que la nature des vampires diffèrent pour une fois et pose une partie des problèmes qu'on retrouvera sûrement dans la suite. Seulement cela ne suffit pas à rattraper le reste pour moi, et je ne pense pas lire la suite, ce premier tome ne m'a pas convaincue.
Concernant le style, si il est très abordable, simple et rapide à lire j'ai quand même été surprise par le manque de descriptions, notamment concernant l'environnement des personnages qui reste tout de même New York ! J'ai du faire appelle à mon imagination nourri de souvenirs de films, de photos et de documentaire sur cette ville et c'est vraiment dommage. D'ailleurs, je n'arrive pas à me faire une image concrètes des personnages.

Une lecture déception qui me fait regretter d'avoir cédé aux sirènes de la médiatisation/promotion....

5,5 / 10
Votre note ? Votre avis ?


Dernière édition par Gabrielle le Lun 20 Nov - 14:38, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priscila
Langue Magique
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 23/05/2016
Age : 22

MessageSujet: Re: Chroniques à corriger   Mar 15 Nov - 19:27

CINEMA

Titre
Chronique

_________________
Langue magique, grande manitou du forum et du blog !
Je déconne, c'est juste qu'il me fallait une signature parce que sinon c'est horrible quand il n'y a pas de séparation entre le sujet du post et la fin du cadre xD


Dernière édition par Priscila le Mar 14 Nov - 15:22, édité 42 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leboudoirsapereaude.forumperso.com
Gabrielle

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 25/05/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Chroniques à corriger   Mer 16 Nov - 11:08

CHRONIQUES CINÉMA CORRIGÉES
[Priscila]

Titre
Chronique

_________________
Sous-fifre de la Grande Manitou, Ô Langue Magique notre maître à tous!
[Je rigole aussi xD]


Dernière édition par Gabrielle le Sam 28 Jan - 23:09, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chroniques à corriger   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chroniques à corriger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [6eme] faire corriger la syntaxe dans les rédactions.
» Faire corriger l'ortho des copies rendues...?
» Pouvez-vous me corriger une faute de frappe?
» Myopie : des comprimés pour la corriger ?
» comment corriger un tel devoir de maths?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le boudoir :: Le Boudoir :: Pour le Blog... :: Les articles-
Sauter vers: